Le tourisme tunisien s’organise et s’adapte à l’évolution du marché. Malgré la crise et la concurrence, les professionnels du secteur se serrent les coudes pour conserver et améliorer davantage l’image authentique de la Tunisie. Les TO bougent et cherchent par tous les moyens à booster la destination. 
Le groupe Transat France qui estime ainsi détenir 30% de part de marché avec 163 000 clients consolide sa position en Tunisie. Cette mainmise sur la destination est avant tout l’affaire d’Amplitravel qui a réalisé seul  112 000 clients en 2009. 80% des ventes sont réalisées en ligne et 70% des clients volent avec Tunisair.
La Tunisie est plus que jamais la destination préférée des Français. Par sa proximité, son bon rapport qualité-prix, elle  est également en mesure de convaincre les indécis de venir nombreux en cette période hivernale. Bonne nouvelle, les Français n’ont généralement pas renoncé à leurs vacances et  ce, malgré le contexte économique difficile. Cette tendance à la hausse se confirme même en basse saison avec le deuxième TO français Amplitude qui fait la promotion du haut de gamme à petits prix. En collaboration avec la chaîne Mouadi Hotels, ce voyagiste français lance une campagne baptisée "Tunisie Amie" du 1er au 30 octobre.

 6 000 sièges sont mis sur le marché pour des séjours d'une semaine en hôtels 5*  à partir de 349 euros TTC, vols inclus  sur ses trois établissements de Port el Kantaoui, Yasmine Hammamet et Carthage à partir de Paris, Lyon, Marseille, Nantes et Nice en collaboration avec la compagnie Tunisair. Les  promotions ont représenté 45% du chiffre d’affaires (36,2 millions d’euros) en 2009, alors qu’elles ne faisaient que 34% en 2008. Le prix moyen a également été rogné de 358 euros en 2008 à 309 euros en 2009.